Liens favoris

Annuaires décorations

mode-deco.com: Une sélection des meilleurs sites de décoration et de mode ...
annuaire-decoration.info: Une sélection des meilleurs sites d'aménagement et de décoration pour votre maison ...
Annuaire deco : tous les sites de deco et de décoration
Annuaire de la décoration et aménagement interieure

Comment déménager ses canapés ?

papernest

Lors d’un déménagement, on a l’impression de ne jamais voir le bout. En plus de faire vos cartons, vos démarches administratives, vous avez vos meubles à déménager. Et notamment, votre canapé. Comment vous y prendre ? Il ne faut pas le casser, il ne faut pas l’abîmer, car c’est votre meilleur ami de vos soirées cocooning. Voici, quelques conseils.

Afin de vous livrer nos précieux conseils pour déménager votre canapé, vous devez penser à faire également vos démarches administratives. Notamment, souscrire à une offre d’électricité. En effet, déménager un canapé n’est pas chose facile, mais si en plus vous êtes dans le noir, la tâche devient très compliqué.

Pour commencer, vous devez penser à l’accès. Cela signifie, de vérifier si votre canapé passe à travers les portes, les escaliers, de votre ancien/nouveau logement. S’il ne passe pas, cela va être compliqué, mais réalisable. En effet, vous pourrez faire quelques bricoles. Que ce soit un canapé en kit qui se démonte, un canapé d’angle qui peut se détacher, ou un canapé-lit que vous pouvez également démonter, vous pourrez vous en sortir. Le tout étant de s’y prendre à l’avance. Si toutefois, vous rencontrez des soucis avec le démontage, vous pouvez toujours dégonder les portes. Pour cela, vous devrez vous munir d’outils adéquats, le jour du déménagement. Cette technique permet, dans un premier temps, de faciliter l’accès, et dans un second temps de protéger votre dos.

Une fois que vous avez réfléchi à l’accès, il vous faudra penser à protéger votre canapé. En effet, pensez déjà à enlever les pieds, s’il y en a. Cela ne pourra que vous aider à la transporter et à ne pas les abîmer. Ensuite, enlever tout ce qui est housse, coussins, et mettez les dans un carton (ou vous pouvez également mettre les vices, les roues, les écrous etc. afin d’avoir tout au même endroit). Par la suite, vous devrez emballer votre canapé. Pour cela, utiliser une grande housse, une couverture et du scotch, afin d’être sûr, qu’il ne s’abîme pas pendant le trajet. Si toutefois, vous pensez que vous n’y arriverez pas, faites appel à une société de déménagement, qu’ils vous le déménageront, en contrepartie d’une petite somme. Renseignez-vous, parfois, un peu d’aide ne fait pas de mal !

Autrement, vous avez la solution de changer de canapé. Vous pouvez essayer de vendre votre ancien canapé, pour pouvoir en acheter un nouveau, directement livré dans votre nouveau logement. En effet, le déménagement existe également, pour faire du changement. Un canapé d’angle ? Un canapé scandinave ? Un canapé de forme ? Un canapé vintage ? Vous avez l’embarras du choix. Pour vous donner des idées, n’hésitez pas à vous rendre sur les sites internet, pour avoir de l’inspiration, et une nouvelle décoration dans votre salon.

Que vous gardiez votre ancien copain de soirée, ou que vous investissiez dans un nouveau, vous aurez le plaisir, une fois le déménagement terminé, de vous prélasser dans votre canapé. A vous la soirée, le confort et la réussite.


Aménagez éclairé !

Pièce lumineuse : l’aménagement au service du confort et des économies d’énergie

Il est toujours compliqué d’aménager une pièce de façon à la rendre lumineuse quelle que soit la situation. Il faut jouer avec les recoins, les ombres, la hauteur sous plafond, les portes, les fenêtres, les couleurs et prendre en compte que la seule présence d’une personne dans la pièce peut perturber la diffusion de la lumière. Si le type même de la pièce peut modifier tout son agencement, il existe des solutions simples et peu onéreuses pour l’illuminer.

La lumière naturelle : la capter, la diffuser
S’il est évident que les fenêtres sont le secret pour éclairer une pièce, elles ne sont pas constamment le remède à l’obscurité qui s’y installe même si l'on use de vitres colorées et translucides avec des rideaux fins, de portes ajourées ou encore si l'on place face à la fenêtre un miroir qui, reflétant la lumière, fera office de seconde fenêtre.

De la couleur
Que la lumière rentre ne suffit pas à illuminer un espace mais la diffuser n’a rien de difficile. Pour cela, il faut privilégier la palette des teintes claires et couleurs froides – blanc, beige, jaune, bleu… - que ce soit au niveau du sol, des murs ou du plafond ; ces peintures présentent l’avantage de refléter la lumière et d’agrandir la pièce.

L’on ressentira les bénéfices de ce type d’agencement à la fois sur l’humeur mais également sur le prix d’électricité puisque les économies d’énergie ne seront pas négligeables. D’ailleurs si vous consommez moins, il est important de choisir le fournisseur adéquate.
Ici, vous trouverez un comparatif de tous les fournisseurs d’énergie.

Pièce aveugle ou trop sombre : la solution radicale du luminaire
Toutes ces astuces sont également valables pour le mobilier. On évitera de placer des meubles – surtout massif - trop près de la fenêtre pour ne pas étouffer la lumière ou réduire son angle de diffusion. Il est impératif de ne jamais placer de siège, canapé ou bureau dos à la fenêtre pour bénéficier au maximum de l’exposition naturelle à la lumière.

Si rien ne fonctionne pour illuminer la pièce, il reste la solution, à la fois radicale et positivement influente sur le prix d’électricité, du luminaire, capable de coupler économie d’énergie et lumière puissante. Cependant, il ne faut pas choisir n’importe quel éclairage comme il faut s’adapter à la pièce et sa fréquence de passage.

Le choix déterminant des luminaires
L’on remplacera les éclairages comme les plafonniers qui écrasent la pièce et l’on bannira les néons qui se détériorent rapidement et feront grimper le prix électricité de façon drastique. Il vaut mieux disposer des lampes d’appoint dans les angles de la pièce, utiliser des lampes sur pied pouvant être placées stratégiquement et fixer des abat-jours lumineux et soigneusement choisis.

Selon l’éclairage souhaité, qu’il soit directionnel ou diffusé, un luminaire de qualité et adapté à vos besoins fera la différence. Même s’il faut réfléchir en termes d’économie, aussi bien en énergie que sur le prix électricité, l’éclairage doit convenir à la pièce dans laquelle il est situé.

L’aménagement est déterminant pour profiter de la lumière naturelle ou artificielle et savoir où placer ses luminaires et quelle forme ils doivent revêtir pour se fondre dans votre décoration est essentiel. Qu’ils soient de type sculptural, à plusieurs sources de lumière, spots encastrés ou lampadaire vintage, le bon choix de luminaire est primordial pour obtenir l’ambiance lumineuse correspondant à votre désir.

Un éclairage adapté à la pièce
Pour des
économies d’énergie optimales, il est judicieux d’installer un interrupteur à variation de lumière allié à des ampoules basse consommation ou fluocompactes qui diffusent une lumière chaude, s’allument rapidement et consomment moitié moins d’énergie qu’une ampoule traditionnelle. Éclairant plus, les ampoules fluocompactes permettent une économie significative en termes de prix électricité.

Si vos économie d’énergie sont importantes, pensez à revoir votre offre afin de choisir celle qui correspondra le plus à votre consommation.
Cet article vous permettra de comparer les différents abonnements d’électricité et vous expliquera les étapes à suivre lors de l’ouverture de votre compteur

Vous pouvez rajouter à cela des Leds, pour une lumière économique et discrète, ou des ampoules « daylight » pour une lumière naturelle, solaire ou neutre.